Histoire de l'hotel Casa Maria Cicilia à Ghisonaccia

La bâtisse est sortie de terre en 1937. Elle a connu les affres de la guerre et le travail successif de quatre générations. Quand David Padovani ouvre le « Bar – Restaurant de la Paix » , il est loin de se douter de ce qu’il va devenir. Pendant la guerre, le dépôt de munitions situé juste à côté  saute… De la paix du bar ne reste que les murs. Fait de guerre pour fait de guerre, la grand-mère de Simon Manca, l’actuel propriétaire, n’a pas hésité à aller récupérer leurs sacs de ciment aux occupants pour reconstruire ce qui deviendra l’ 'Hôtel de la Poste '. Inquiet de ne plus voir évoluer le lieu, et attaché à cette part de leur enfance, Simon Manca et sa soeur Antoinette se sont  fixés le défi d’écrire eux aussi une page de l’histoire de ces murs. Depuis le premier juillet 2006 à Ghisonaccia c’est un fait, « A Casa di Maria Cicilia » a bel et bien remplacé l’ 'Hôtel de la Poste '.